Newsletter s'inscrire

Situation socio-politique: Les ex-combattants de la Cellule 39 se signalent encore et donnent un ultimatum au pouvoir

20171023-1abf64c5e487941417bf0c490106a787l
Ci - Politique et economie - 23-10-2017 09:22 - @linfodrome
Des ex-combattants démobilisés menacent encore de se faire entendre si d'ici mardi, la série de revendications, dont le paiement d'une prime de 17 millions de f Cfa, qu'ils réclament au gouvernement n'est pas satisfaites.

On n'en a pas fini encore avec les revendications des ex-combattants démobilisés de la Cellule 39 en Côte d'Ivoire. Ces démobilisés qui réclament des primes à l'Etat de Côte d'Ivoire, à l'instar de leurs camarades dans l'armée qui avaient obtenu gain de cause suite à une série de mutineries, veulent se faire entendre.

A l'issue d'une réunion qu'ils ont tenu le vendredi 20 octobre dernier, à Korhogo, Kignaman Soro, qui signe une déclaration en tant que Secrétaire général et Rapporteur du mouvement, rappelle les revendications de ses camarades et lui au gouvernement et lance un ultimatum. Dans cette déclaration, dont copie nous est parvenue, la Cellule 39 donne jusqu'à ce mardi 24 octobre 2017 pour la satisfaction de ses revendications. A défaut, elle entend se donner le droit de lancer un mot d'ordre de « manifestations éclatées », à travers tout le pays le jeudi 26 octobre 2017. Ce mouvement, Kignaman Soro et ses camarades l'annonce « pacifique » et invitent les autorités compétentes à prendre toutes les dispositions nécessaires en vue d'assurer la sécurité de tous ses membres.

Avant d'annoncer ces manifestations éclatées, le conclave de la Cellule 39 a exposé est revenu sur la prime de 17 millions de f Cfa dite prime de guerre Ecomog, à chacun des démobilisés portant le numéro identifiant attribué par le Programme national de réinsertion et de réhabilitation communautaire (Pnrrc) en 2007 et ayant participé à la crise post-électorale au même titre que les militaires intégrés identifiés 39.

Par ailleurs, Kignaman Soro et ses hommes réclament un audit de l'ex-Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réinsertion (ex-Addr) dirigée par Fidèle Sarassoro, actuel directeur du cabinet du président de la République. Pour eux, cet audit pourrait permettre de déceler de nombreuses fraudes à l'origine des injustices que subissent certains des leurs.

Enfin, la Cellule 39 posent le problème des blessés de guerre, des veuves et des orphelins dont ils demandent la prise en charge.

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | DIRECTEUR GENERAL
Niveau BAC+5
Spécialité Gestion
=