Newsletter s'inscrire

‘’Affaire nonce apostolique menacé de mort’’ : l’Abbé Obrou Augustin dément et fustige « (…) c’est ridicule ! »

20180407-d6eec4b4cbab9142b37f2b5e53445306xl
Ci - Culture - 07-04-2018 08:00 - @linfodrome.ci
A l’occasion d’un point de presse animé le vendredi 6 avril 2018, à la Cathédrale St Paul d’Abidjan, l’Abbé Augustin Obrou, responsable de la communication de l’Eglise catholique de Côte d’Ivoire a démenti l’information selon laquelle le départ de Mgr Joseph Spiteri nonce apostolique de Côte d’Ivoire, aurait engendré ‘’des menaces de morts’’ qu'aurait reçues ce dernier.

« Le départ du représentant du Pape n’est nullement lié à de quelconques menaces de mort qu’il aurait reçu. Mieux, il se sent très bien en Côte d’Ivoire ». Ce sont les propos de l’abbé Augustin Obrou, responsable de la communication de l’Eglise catholique en Côte d’Ivoire, à l’occasion d’un point de presse animé le vendredi 6 avril 2018, à la Cathédrale St Paul d’Abidjan-Plateau.

« Le nonce apostolique a été effectivement nommé, début mars, au Liban, où il va poursuivre sa mission. Il n’est pas sous protection, Il ne s’est jamais mis à l’abri, et d’ailleurs c’est quelqu’un qui circule librement en Côte d’Ivoire, sans protocole et sans garde du corps » a indiqué l’abbé Obrou Augustin, Responsable des moyens de communication de l’Eglise catholique de Côte d’Ivoire.

Ce démenti, l’Abbé Obrou Augustin, l’a fait, en réplique à l’information parue dans une publication du confrère La lettre du Continent en date du mercredi 04 Avril 2018 relayée par plusieurs médias nationaux. Le confrère titrait ‘’Le nonce apostolique se met à l’abri’’. Comme raison évoquée, par le périodique, le représentant du Pape en Côte d’Ivoire, recevrait ‘’des menaces de mort’’, parce qu’il n’aurait pas été tendre avec le régime d’Abidjan.

Cette information, ajoute l’abbé Obrou, avait contribué à alimenter la polémique sur les réseaux sociaux, troublant ainsi la quiétude de certains chrétiens catholiques. Et pourtant rassure-t-il, « il n’en est rien ». Traitant cette information de ridicule, le responsable de la communication du clergé catholique a indiqué que ces derniers, ne savaient rien du fonctionnement de l’Eglise. De plus soutient –il  le message en question était adressé à toute la société ivoirienne et non à un camp.

Poursuivant, le coordonnateur national des medias catholique a révélé que les passages de chacun des nonces apostoliques, qu’a connu la Côte d’Ivoire, de 1973 à aujourd’hui, n’ont duré en moyenne que quatre, cinq, ou six ans. Et Mgr Joseph Spiteri, explique l’abbé Obrou, ne fait pas l’exception puisqu’il est présent en Côte d’Ivoire depuis 2013. Ce qui se résume en cinq voir six ans d’activité en Côte d’Ivoire. « Il faut qu’on arrête la désinformation médiatique. Et l’information relayée par certains journaux de la place ne vaut pas la peine  », s’est- il insurgé.

Jean Kelly Kouassi (Stg)

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | RESPONSABLE DEPARTEMENT CAUTION
Niveau BAC+4, BAC+5
Spécialité Assurance, Banque, Finances/Comptabilité
=