Newsletter s'inscrire

Conseil des ministres-Electricité pour tous :L’Etat créé un programme

20181025-31c43005bd1c2325fbb020da0ad0643el
Ci - Conseil des ministres - 25-10-2018 09:19 - Brou presthone
Le Conseil des ministres a pris des décisions pouvant permettre à l’ensemble de la population ivoirienne de disposer de l’électricité dans les ménages à l’horizon 2020.

Que faudra-t-il faire de sorte qu’un plus grand nombre de populations ivoiriennes ait accès à l’électricité à l’horizon 2020 ? C’est la problématique  à laquelle, le gouvernement  veut apporter des solutions  en adoptant hier, au Conseil des ministres, présidé par le Président de la République, Alassane Ouattara au Palais présidentiel, une ordonnance   de création d’un programme électricité pour tous. En effet,  au titre du ministère du  Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Le Conseil a adopté une ordonnance portant création, attribution, organisation et fonctionnement pour le programme pour l’électricité pour tous ainsi la loi de ratification y afférentes. « Le Programme électricité pour tous, initié par le gouvernement en mai 2014, vise à permettre à une frange importante de la population d’avoir à l’horizon 2020, un accès effectif à l’électricité à travers des modalités souples d’acquisition de leur branchement et abonnement. En d’autres termes, assurer pour des personnes éligibles, le financement des frais de branchement, d’abondement, d’installation électrique intérieure en basse tension ainsi que l’acquisition d’équipements électriques ménagés  de base », soutient le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, au cours de la conférence de presse. Le ministre de la Communication et des Médias a insisté sur le fait qu’avec cette politique, les populations ne disposant pas assez  de moyens financiers,débourseront pour le kit de connections, à savoir le branchement, l’abonnement… seulement 1000 FCfa. Au lieu de 150.000 FCfa qu’elles devraient payer sur le champ. Désormais, les populations pourront faire face à ce montant qui sera échelonné sur une longue période. La Banque mondiale, la Banque africaine de développement …sont disposées à apporter leurs contributions à ce fonds qui sera mis en place.  Notons que ce programme d’électricité pour tous permettra à tous les villages de plus de 500 habitants.

Convention Galiléa,

Au titre du même ministère, le Conseil des ministres a adopté deux  décrets :   Le premier est relatif à  l’approbation de la convention Galiléa pour la conception, le financement, la construction, la détention en pleine propriété, l’exploitation, l’entretien  et la maintenance  des ouvrages de la centrale solaire de 66 MGW à Korhogo. Le cout du projet   , au dire du porte-parole du gouvernement, est estimé à 47,234 milliards de FCfa. Le second décret portant approbation de l’avenant no 11 à la convention de concession de service public national de production , de transport , de distribution , d’exploitation et d’importation de l’énergie électrique . « La convention Galiléa,  s’inscrit dans le cadre des engagements internationaux de l’Etat en matière de lutte contre le changement climatique. Elle vise à accroitre sur la période 2015 à 2030, la contribution des énergies renouvelables dans la mixte énergétique en vue de faire face à la demande croissante d’énergie électrique », précise Sidi Tiémoko Touré.

Adoption internationale, la mesure d’interdiction levée.

 Le Conseil a adopté  également, une communication relative à la mesure de suspension des procédures tendant à une adoption internationale. « Compte tenu des dysfonctionnements constatés dans le déroulement des procédures, le gouvernement avait décidé en mai 2016 de suspendre l’enregistrement des dossiers d’adoption internationale jusqu’à la mise en place d’un dispositif légal compatible avec la convention sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale », rappelle le porte-parole. Toutefois, affirme, Sidi Tiémoko Touré,  dans l’intérêt des enfants concernés pour leur meilleure protection, il sera mis en place un mécanisme provisoire.  Il ajoute qu’au centre  de ce dispositif se trouve un service compétent du ministère en charge  des enfants, tenu de produire sur réquisition du Procureur de la République, un avis motivé sur toute demande en adoption internationale.

Un dispositif pilote pour le service civique

Au titre du Secrétariat d’Etat, chargé du Service Civique, le Conseil a adopté une communication relative à la mise en place d’un dispositif pilote du service national jeune à l’Urecoci de Korhogo. « Le service civique comprend un ensemble  d’actions tendant à encourager la population dans toute sa diversité principalement les jeunes à l’engagement citoyen pour un objectif de renforcer la cohésion sociale. Une phase pilote aura lieu dans le dernier trimestre de 2018 à Korhogo au siège de l’Union régionale des sociétés  coopératives de Cote d’Ivoire (Urecoci), avec un échantillon de 216 jeunes qui seront sélectionnés dans les 108 départements du pays », conclut le porte-parole. 

Le Conseil des ministres a été information de la  participation du Président de la République,  à la Conférence du G20  Afrique à Berlin, le 29 octobre. En plus,  Alassane Ouattara participera à Paris,  à la cérémonie du cinquantenaire de l’Armistice et au Forum sur la paix, le 11 novembre prochain.

Pour terminer, le  porte-parole a informé la presse que la Cote d’Ivoire va accueillir en visite d’amitié et de travail Julie Payette, la gouverneure générale du Canada du 26 au 28 octobre 2018.

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | COUTURIER(E)
Niveau BEPC
Spécialité Couture/Broderie
=