Newsletter s'inscrire

Bédié prépare un coup auprès de Gbagbo : Affi N’Guessan cité, les confidences de Gukahué

20190220-bediegbagbo20
Ci - Politique et economie - 20-02-2019 17:39 - Autres
Deux semaines après la libération de Laurent Gbagbo par la Cour pénale internationale (CPI), l’ancien chef de l’Etat ivoirien est l’objet de toutes les convoitises. Le PDCI-RDA s’apprête à lui rendre une visite à son nouveau domicile de Belgique aux fins d'avoir son adhésion lors de la présidentielle de 2020.

L’information livrée par le secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kakou Guikahué, est de taille. Le parti dirigé par Henri Konan Bédié entend envoyer les jours à venir une délégation auprès de Laurent Gbagbo afin d’échanger avec lui sur la mise en place d’une nouvelle plateforme de l’opposition dont l’objectif est de conquérir le pouvoir d’Etat en 2020. « Le PDCI a décidé d’aller saluer Gbagbo en Belgique pour discuter avec lui, parce qu’on pense que le président Bédié peut régler les problèmes », a annoncé le député de Gagnoa sous-préfecture, lundi 18 février 2019 lors d’une tournée d’information dans le canton Paccolo à Sakua dans le département de Gagnoa.

En vue de la formalisation de ce projet, Maurice Kakou Guikahué a revelé que le PDCI est en contact avec toutes les branches du FPI, que ce soit le FPI-Affi N’guessan ou le FPI-Aboudrahamane Sangaré. « Nous parlons avec tout le monde », a-t-il dit. Ajoutant qu’indépendamment des messages que le PDCI ira donner à Laurent Gbagbo, ‘’nous allons lui dire de recevoir son jeune frère Affi N’guessan, ils vont faire la paix pour que le FPI soit un, pour que tous les Ivoiriens se rassemblent pour sauver notre pays’’.

« Si on ne fait pas ça, nous, on ne va plus exister. Donc, on est inquiet comme vous, mais nous sommes en train de travailler. Priez et puis faites en sorte que les choses se passent bien. C’est un sentiment normal, mais nous allons faire en sorte qu’on ne doit pas avoir peur. Tout le monde doit se réconcilier », a-t-il rassuré, avant de se réjouir de la remise en liberté de Laurent Gbagbo par la CPI.

« Avant, il (Gbagbo) était en prison, maintenant, il est à la maison. Même s’il n’est pas en Côte d’Ivoire, il est à la maison. Avant, il ne pouvait pas sortir d’une maison, maintenant, il peut se promener dans un quartier, dans une commune. Donc, Dieu est en train d’agir. Tout ça c’est la réconciliation et très bientôt, on ne va pas proclamer, mais vous aller voir », a-t-il déclaré.

David YALA

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | PERSONNEL POUR L'OUVERTURE D'UN NOUVEAU GARBADROME MODERNE CHIC
Niveau Troisième, BEP, BEPC, Terminale, BAC, BAC+1
Spécialité Commerce/Ventes, Hôtellerie/Restauration
=