Newsletter s'inscrire

Avec Bédié ou Ouattara ? Voici la position d’Ahoussou Jeannot

20190424-f47b9be69d8cef426fd51a80be60ddd6l
Ci - Politique et economie - 24-04-2019 09:22 - F.d.bony
Jeannot Ahoussou, profitant du week-end pascal qu’il a passé, dans son village, à Raviart, a clarifié sa position dans la crise Bédié Ouattara et sa posture face à ces deux héritiers d’Houphouët-Boigny en disgrâce.

Avec Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda ou Alassane Ouattara, président de la République, président du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp), parti unifié au pouvoir, pour qui roule le président du Sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio ? Jusque-là, il est encore difficile de dire dans quelle posture se trouve celui qui occupe l’un des postes de vice-président du parti septuagénaire. Notamment en jaugeant ses différents discours de ces dernières semaines tenues à la rentrée sénatoriale, à Yamoussoukro le 11avril 2019 et à Daoukro où il était le 13 avril suivant.

Depuis son village ; à Raviart , où il a fait la Pâques avec les siens, l’ancien Premier ministre, puis ministre d’Etat d’Alassane Ouattara, a décidé de clarifier sa position. Il a tenu, expressément à lever toute ambigüité sur ses derniers discours qui semblaient avoir été mal entendus et mal interprétés par ceux qui en ont eu accès. « Je voudrais, donc, depuis mon village, Raviart, préciser le message que j’ai adressé du haut de la tribune du Sénat le 11 avril 2019 et que j’ai réitéré à Daoukro le 13 avril 2019. Houphouëtiste convaincu, je milite pour un dialogue constructif qui engendre la paix, la stabilité, la confiance, source de développement et de progès pour nos populations. Je suis pour la modération, la conciliation et l’acceptation de nos différences. A ce titre, je peux dire, comme Félix Houphouët-Boigny, que j’ai de la haine pour la haine ».

Jeannot Ahoussou se montrera plus clair et plus précis dans ses dires. Il souligne avoir choisi, aujourd’hui, face à ce qu’il considère comme uu péril qui guette notre pays, de garder une posture d’homme de paix. Ce, en travaillant pour que les enfants de Félix Houphouët-Boigny soient toujours ensemble afin d’entretenir l’œuvre qu’il a léguée et la pérenniser pour les générations à venir. « Et je dis, les deux généraux qu’Houphouët nous a laissés pour aller à la paix s’appellent Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Si ces deux hautes personnalités s’entendent, tout le monde les suivra. (…). C’est la seule voie qui garantira le salut pour notre communauté ».

En clair, pour l’actuel président du Sénat, il n’est pas question pour lui de pencher ni pour Henri Konan Bédié ni pour Alassane Ouattara. Sa posture, bien plus distante, consiste par contre à persister dans la tentative de rapprochement de ces deux leaders, ces héritiers en disgrâce l’un envers l’autres aujourd’hui. Aussi, a-t-il décidé de se mettre au-dessus de la mêlée. « Il ne s’agit pas d’appartenance à un parti, il s’agit d’appartenance à une patrie. Les partis ne vivent que parce que le pays existe… », a clarifié Jeannot Ahoussou, qui, visiblement, ne joue plus dans aucun camp.

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Stage | STAGIAIRE EN COMPTABILITE ET GESTION
Niveau BAC+2, BAC+3, BAC+4, BAC+5
Spécialité Contrôle de gestion/Audit, Finances/Comptabilité, Fiscalité
=