Newsletter s'inscrire

Offensive de l-'ex-Pan au nord, Bruno Koné attaque Soro : « Les Ivoiriens sauront renvoyer tous ceux qui passent leur temps à additionner ce qui n'est pas fait »

20190514-5f2ccd9a649d1e684830d2e9e48825a5l
Ci - Politique et economie - 14-05-2019 09:10 - Hervé kpodion
Bruno Koné, membre du gouvernement, n'a pas eu la langue dans la poche, dimanche, au cours dune manifestation a Abidjan Cocody, pour réagir aux discours et actes que pose Guillaume Soro, dans sa tournée au nord du pays.

discours était offensif et très orienté. Bruno Nabagné Koné, le ministre de la Construction, du logement et de l'urbanisme, représentait, samedi 12 mai 2019, au stade du village d'Anono, à Cocody, le Premier ministre, haut patron de la cérémonie d'investiture du Coordonnateur du mouvement Générations gagnantes (Gg) pour les villages Atchan, Djama Dibi Antoine. Et l'ex-porte-parole du gouvernement a attaqué Guillaume Kigbafori Soro, le président du Comité politique (Cp), en rupture de ban avec le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). « Évitons donc les pièges de la division que certains politiciens veulent nous tendre, et faisons confiance aux Ivoiriens. Faisons confiance aux Ivoiriens, le moment venu, ils sauront renvoyer à leur copie, tous les vendeurs d'illusions. Ils se connaissent. Le moment venu, ils sauront renvoyer à leur copie, tous les amnésiques qui oublient subitement leur passé ; passé pourtant récent. Ils sauront renvoyer tous ceux qui passent leur temps à additionner ce qui n'est pas fait. Mais ce qui n'est pas fait, c'est la vie qui est comme ça. Ce qui n'est pas fait sera toujours en nombre plus important que ce qui a été fait. Donc passer son temps à comptabiliser ce qui n'est pas fait, ce n'est pas une vision politique. C'est au contraire montrer son échec personnel », a asséné Bruno Koné.

Il s'est dit satisfait de « l'action d'occupation du terrain » par ce mouvement présidé par Lanciné Diaby, le Directeur général (Dg) du Fonds d'entretien routier (Fer). Pour lui, les adhérents à ce mouvement, « ces jeunes cadres, ont décidé, malgré la sobre adversité, malgré les mensonges déversés par tonne par-ci par-là, de continuer à soutenir l'action du président Alassane Ouattara. Ils ont décidé de continuer à soutenir l'action du gouvernement du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Ils ont décidé de sillonner toute la Côte d'Ivoire, d'occuper le terrain pour rétablir toute la vérité, partout où cela est nécessaire. Vous avez raison, parce que c'est un pari sur l'avenir que vous prenez, et que vous êtes assurés de gagner, tout simplement parce que vous êtes dans la vérité ». Il leur a demandé de s'engager véritablement pour le rayonnement du Rhdp et de la Côte d'Ivoire. Bruno Koné a rappelé les crises successives que le pays a connues, avant de souligner que c'est la division des « enfants de Félix Houphouët-Boigny » qui a causé le recul de la Côte d'Ivoire, durant les dernières décennies. Aussi, a-t-il appelé à l'unité.

« Nous venons de loin, de très loin, et aujourd'hui, le Rhdp qui gouverne ce pays, premier parti politique de Côte d'Ivoire, au nombre d'élus, de militants, de sympathisants, a décidé de faire en sorte que ce qui a commencé en 2011 ne s'arrête pas après 2020. C'est ça le défi auquel nous sommes tous confrontés aujourd'hui. Parce que, nous ne sommes pas là par hasard », a-t-il déclaré. « Vous l'aurez compris, la division des enfants d'Houphouët-Boigny a pour conséquence, le chaos et le recul de la Côte d'Ivoire. Et l'union des enfants de feu Félix Houphouët-Boigny permet à la Côte d'Ivoire de bien se porter et d'aller de l'avant. C'est cela le combat que nous sommes en train de mener actuellement. La logique, ce n'est pas celle de retour au parti unique, mais la logique, c'est de faire en sorte que tous ceux qui croient en la philosophie houphouétiste, tous ceux qui ont admiré l’œuvre de Félix Houphouët-Boigny, se remettent ensemble, travaillent de nouveau ensemble pour reconstruire ce pays. Et c'est ce que nous faisons à travers le Rhdp », a insisté l'émissaire d'Amadou Gon Coulibaly, dont des membres de sa famille biologique étaient présents à la cérémonie. À l'écouter, il faut travailler au développement de la Côte d'Ivoire, dans la concorde et la paix, en ressoudant les morceaux brisés du Rhdp. « Faisons-le avec engagement. De cette façon, nous irons sereinement en 2020 devant le peuple souverain de Côte d'Ivoire, qui décidera de la suite de son destin. Mais nous venons de le démontrer, nous sommes conscients qu'il ne se trompera pas, qu'il saura faire le bon choix, le choix de la continuité de ce qu'il a commencé », a lancé Bruno Koné.

Les présidentiables

Parrain de la cérémonie, le ministre des Sports, Danho Paulin Claude, a assuré le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, du soutien du peuple Atchan dont il est issu.
Le président du mouvement citoyen Générations gagnantes (Gg), Lanciné Diaby, qui a reçu le soutien de plusieurs coordonnateurs de son mouvement, a présenté la vision de son organisation. Non sans égratigner, lui aussi, l'ex-président de l'Assemblée nationale, en campagne actuellement contre le Rhdp. « C’est pourquoi, je voudrais saisir cette tribune, pour lancer un appel aux apprentis politiques et aux jeunes politiciens, et leur rappeler que depuis 2000, nous sommes aux affaires de la planification du développement de la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, nous sommes donc capables de donner l’état de la situation et de l’évolution des indicateurs de développement de notre pays. Oui, il est bon de rappeler qu’en 2002, lorsque nous avons mené l’enquête sur l’indice de pauvreté, la région la plus pauvre était la région des 18 montages. Mais quand nous avons refait cette enquête en 2008, bien que les cours internationaux du coton n’étaient pas en chute, le taux de pauvreté le plus élevé s’est retrouvé dans la région du Poro. Tout le monde connaît la raison de cette situation », a critiqué M. Diaby, le maire de Samatiguila. « Et aujourd’hui, dire que toute la Côte d’Ivoire et la communauté internationale est au courant que le prix de l’anacarde au plan international est en chute, qu’on ne vienne pas mentir à nos parents qu’on peut faire des miracles, là où c'est impossible. Chers parents, celui qui vous parle a les informations et les chiffres, qui, en son temps et en son heure, est prêt au débat pour donner la véracité des chiffres du passé, du présent et pourquoi pas du futur », a-t-il martelé. 
Diaby Lanciné a attiré l'attention de ses membres sur le fait que c'est seul Alassane Ouattara, le chef de l'État et président du Rhdp, qui donnera le nom de celui qui va le succéder à la tête du pays. « Après avoir rappelé cet état de fait, il est aussi bon de rappeler à nos membres, que le débat sur les présidentiables n’est pas ouvert. Restons collés à notre boussole qui est le président de la République. Nous avons un grand président qui, en son temps et en son heure, nous dira qui dirigera la Côte d’Ivoire en 2020. Si c’est lui-même, tant mieux. Si ce n’est pas le cas, celui qu'il nous montrera à partir de ce qu’il sait de chacun de ses collaborateurs, sera la personne que nous suivrons, et cette personne sera le référent de Générations gagnantes », a soutenu le président du mouvement Gg.

 

Hervé KPODION

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | RESPONSABLE COMMERCIAL (E)
Niveau BAC+4
Spécialité Commerce/Ventes
=