Newsletter s'inscrire

Ramadan à Koumassi : Le maire Cissé Bacongo demande pardon aux populations de la commune

20190605-31cec4c0e7668aaa101e7873e2fe33b3l
Ci - Culture - 05-06-2019 07:06 - Adolphe angoua
Le député maire de Koumassi, Cissé Ibrahima Bacongo, a prié aux côtés de la communauté musulmane, le mardi 4 juin 2019, à la grande mosquée de la commune, à l’occasion de la fête de Ramadan.

En tant que maire de Koumassi, Cissé Ibrahima Bacongo, a célébré, le mardi 4 juin 2019, sa première fête de Ramadan dans cette commune. Il a prié à la grande mosquée aux côtés de la communauté musulmane de la commune.

L'occasion était belle pour l’imam principal de la grande mosquée, Konaté Daouda, de prier pour le Président de la République Alassane Ouattara, les membres du gouvernement dont le ministre Cissé Ibrahim Bacongo, député-maire de Koumassi, pour les travaux entrepris dans la commune pour le bonheur des populations.

Après le sermon de l’imam principal de la grande mosquée qui a invité les musulmans au pardon et au partage, étant donné que « le mois de Ramadan est un mois de pardon, d'amour et de solidarité », le député suppléant et conseiller municipal, Sangaré Yacouba, a, au nom du maire Cissé Ibrahima Bacongo, souhaité bonne fête à la communauté musulmane de Koumassi.

Il a également saisi l’occasion pour demander pardon pour les désagréments que les travaux d’envergure entrepris dans la commune ont pu causer aux populations.

« Le ministre Cissé Bacongo a entrepris des travaux d'envergure à Koumassi. Lesquels ne peuvent se faire sans nuire aux populations. Nous voulons donc à l'occasion de la fête de Ramadan qui est un mois de pardon, demander pardon aux populations de Koumassi pour les désagréments que ces travaux ont causés. Ces travaux ne sont faits contre quelqu'un ni pour plaire à quelqu'un. C'est fait dans l'intérêt de Koumassi. Le ministre voudrait que la commune change et comme vous le savez, le changement à un prix. Aujourd'hui, nous sommes en train de payer le prix du changement, mais après, les bénéfices seront beaucoup plus énormes », a-t-il déclaré.

L’honorable Sangaré Yacouba a saisi l’occasion pour rassurer tous ceux qui ont été déguerpis dans le cadre de cette opération. Il a fait savoir qu’ils seront recasés. « Déjà, certains l'ont été mais beaucoup restent à faire. C’est pourquoi le maire voudrait rassurer la communauté musulmane et toute la population de Koumassi que tout sera mis en œuvre pour que chacun puisse trouver un endroit convenable pour travailler et nourrir sa famille ».

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | ASC COACH
Niveau Troisième
Spécialité Médecine/Santé
=