Newsletter s'inscrire

Enquête : Des révélations sur les abus sexuels faits aux enfants

20190621-0cd47ce9e034bc0abdc12960d91e8dd2l
Ci - Faits divers - 21-06-2019 10:07 - Linfodrome.ci
La récurrence des violences faites aux enfants préoccupent plus d’un. La structure ‘’ Vacs’’ qui veut contribuer à la lutte a procédé au lancement du plan de réponse de l’enquête sur les violences faites aux enfants, en Côte d’Ivoire le lundi 10 juin 2019 à Abidjan-Marcory.

Cette importante activité qui a enregistré la présence du chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Katherine Brucker, a été l’occasion pour les organisateurs de tirer la sonnette d’alarme à travers la publication des résultats d’une enquête. Les données préliminaires de cette enquête révèlent qu’en Côte d’Ivoire, 57% des filles (684/1200) et 66% des garçons (797/1208) ont subi au moins une forme de violence pendant l’enfance. Il ressort également que les abus sexuels sont les plus répandus en Côte d’Ivoire. Selon cette enquête, 149 sur 1200 filles soit 12,4% sont touchées. Entamée en 2018, auprès des ménages, l’enquête a porté sur 2408 adolescents dont 1208 garçons et 12 filles âgées de 13 à 14 ans.

Katherine Brucker a salué cette initiative qui renseigne sur les statistiques de ce phénomène. « Avec les données sur la prévalence nationale et les facteurs de risque de la violence contre les enfants, la Côte d’Ivoire sera en mesure de planifier, de budgétiser, de mettre en œuvre, et d’évaluer les programmes liés au Vih et à la protection des enfants », a précisé la diplomate. Et d’ajouter : « Contrairement à nos attentes, ce sont les garçons qui sont les plus susceptibles d’être victimes de violences physiques. C’est pourquoi, ces études sont si importantes pour renforcer les stratégies de la lutte », a-t-elle fait remarquer. Ces enquêtes ont été financées par le gouvernement américain. Leur coût a été évalué à plus de onze millions de dollards, soit plus de 6,5 milliards de f cfa au profit du ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant.

Docteur Thiam Hassane, représentant de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Bakayoko-Ly Ramata, a souligné que l'État est engagé à lutter efficacement contre ce phénomène qui entrave le bon développement et l’épanouissement de notre jeunesse à travers un plan de réponse.

 

Landry BEUGRE (stg)

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | PERSONNEL POUR L'OUVERTURE D'UN NOUVEAU GARBADROME MODERNE CHIC
Niveau Troisième, BEP, BEPC, Terminale, BAC, BAC+1
Spécialité Commerce/Ventes, Hôtellerie/Restauration
=