Newsletter s'inscrire

Visite du président du Comité politique dans l'ouest/ Des responsables d'associations de victimes : « Nous espérons que Soro vient nous dédommager »

20190625-81e23163e266e9617111360d0a892410l
Ci - Politique et economie - 25-06-2019 07:44 - Ibrahim bakoule
Quelques jours après le passage des émissaires de Guillaume Soro dans la ville de Bangolo, des responsables d'associations de victimes de guerre sont montés au créneau pour interpeller l'ex-président de l'Assemblée nationale.

« M. Soro Guillaume est fils de ce pays. Il a occupé de grandes responsabilités dans ce pays. Il a même été Premier ministre. Nous, en tant que victimes, nous ne pouvons pas nous opposer à son arrivée à l'ouest, surtout dans le Guémon. Nous sommes des victimes et tout ce que nous demandons, c'est le dédommagement. Nous espérons que Soro Guillaume vient nous dédommager parce que c'est quand il était chef du gouvernement que tous les dossiers lui ont été transmis », a déclaré Marius Tahoua, un délégué des associations de victimes, au cours d'un entretien qu'il nous a accordé, récemment, à Bangolo. 
« Des veuves, avec leurs charges de nombreux orphelins, souffrent. Plusieurs parmi nous ont perdu leurs emplois à cause de la guerre. Quand on fait le bilan des indemnisations, il reste encore un grand nombre qui n'a rien reçu. Nous sommes d'accord pour que Soro vienne à l'ouest parce qu'il veut nous parler. On ne peut pas fermer la porte de sa maison à un étranger. Nous allons venir à son appel, mais on espère ce jour-là, qu'il va nous donner ce que nous avons perdu », a-t-il indiqué.

Selon T. Joël, un responsable de l'une des nombreuses associations de victimes, rencontré, l'arrivée de Soro Guillaume à l'ouest sonne comme une « délivrance ». « Le député de Ferkesssédougou a entrepris de parcourir toute la Côte d'Ivoire, et même de venir dans la région du Guémon. Nous, en tant que victimes, nous apprécions ce déplacement parce que tous les chefs coutumiers ont été visités. Mais nous lui demandons, comme il vient parler de paix, qu'il vienne aussi nous aider », a-t-il soutenu, au cours d'une rencontre, le vendredi 14 juin 2019.

Le samedi 8 juin 2019, Dji Serge et Plo Charles, deux proches de l'ex-président de l'Assemblée nationale avaient sillonné plusieurs localités du Guémon, pour préparer cette visite de Guillaume Soro dans l'ouest du pays.

 Ibrahim BAKOULÉ                                                    

(Correspondant régional)

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Stage | TECHNICO COMMERCIAUX
Niveau Terminale, BAC+3, BAC+2
Spécialité Communication, Commerce/Ventes, Informatique de Gestion, Télécommunications
=