Newsletter s'inscrire

Création de la monnaie commune Cedeao: Mamadou Koulibaly n’y croit pas, voici ses arguments

20190716-unnamed-32
Afrique - Economie - 16-07-2019 08:55 - F.b
Mamadou Koulibaly appelle la société civile à «se réveiller» pour accompagner ses vœux par des plaidoiries fortes

Mamadou Koulibaly ne croit pas en l’aboutissement du projet de la création de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest. L’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire commente les propos tenus le mercredi 10 juillet dernier, à Paris, par le président ivoirien et doute que la nouvelle monnaie ouest-africaine, dénommée Eco, verra le jour en 2020.

Face aux journalistes, à sa sortie d’une audience, à l’Elysée, avec son homologue français, Emmanuel Macron, Alassane Ouattara avait indiqué que l’Eco se substituera au franc Cfa et aura la même parité avec l’Euro. Il aura fait savoir, relais Mamadou Koulibaly, qu’aucune monnaie ne disparaitra. Car, les autres pays hors de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) - dont les pays sont déjà prêts pour l’émission de la nouvelle monnaie – rejoindront le groupe en intégrant leurs devises. « En réalité, le président Ouattara nous a rassurés qu’en 2020 nous n’aurons pas de monnaie commune Cedeao. C’est ce qu’il a voulu nous dire. Les pays Cfa vont rester Cfa, les autres pays vont rester tels qu’ils sont ».

L’ancien ministre de l’Economie dit ne pas croire que les pays de la Cedeao hors de la zone Cfa accepteront de sortir de la « liberté monétaire pour s’engoncer dans la servitude monétaire ». « Je ne vois pas comment le Nigeria, le Ghana, la Guinée et les autres pourraient accepter cela», soutient-il.

L’agrégé en Economie soutient son argumentaire par une démonstration sur le volet réalisme du projet au cœur du dernier sommet de la Cedeao à Niamey et de l’Uemoa à Abidjan. Il a émis beaucoup de réserves sur les mécanismes à mettre en œuvre eu égard aux nombreux points de divergences entre les Etats utilisant le Cfa et leurs voisins. Toutefois, l’ancien chef du Parlement reste conquérant dans sa posture. « Il faut qu’on continue de se battre durement contre le franc Cfa pour avoir notre monnaie unique de la Cedeao. Peut-être qu’à un moment donné nous y arriverons. Mais, il ne faut pas surtout baisser les bras… », lance Mamadou Koulibaly.


F.B

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | UN (01) INGÉNIEUR ETUDE ET TRAVAUX
Niveau BAC+5
Spécialité Electrotechnique/Electricité
=