Newsletter s'inscrire

Cour pénale internationale Pourquoi Blé Goudé ne demande pas la liberté totale comme Gbagbo

20191017-81cae7b2d121e663170b07d910941c8cl
Ci - Politique et economie - 17-10-2019 07:46 - Kisselminan coulibaly
Charles Blé Goudé aspire-t-il à une liberté totale ? A première vue, l’interrogation paraît dénuée de sens. L’ex-leader des jeunes patriotes, vit confiné à La Haye après qu’il a été acquitté des charges de « crimes contre l’humanité », à la mi-janvier 2019, par la chambre de première instance 1 de la Cour pénale internationale (Cpi). Sa liberté est assortie de conditions, plus ou moins strictes, et le dernier ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo attend, depuis huit mois, sans succès, qu’un pays consente à le recevoir aux conditions fixées par les juges. Charles Blé Goudé aspire, bien sûr, à plus de liberté, lui qui a été plébiscité, le 18 août 2019, président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), sa formation politique.

Ramenée à la dernière actualité de la Cpi, l’interrogation concernant la liberté totale de Charles Blé Goudé est bien à propos. L’ancien président Laurent Gbagbo, qui est exactement dans la même situation que lui- libéré sous conditions- a demandé, le lundi 7 octobre 2019, la liberté totale. Une requête a été déposée, dans ce sens, auprès de la chambre d'appel de la Cpi par le conseil principal de Laurent Gbagbo, Emmanuel Altit. L’avocat conteste la décision prise par la chambre d'appel, le 1er février 2019, d'imposer des conditions à la remise en liberté de son client. Me Altit demande que soit ordonnée la « remise en liberté immédiate et sans condition » de l’ancien président afin de lui permettre «d'aller où il le souhaite, par exemple dans son propre pays, ou dans un État qui ne poserait aucune condition à son séjour ».

Pourquoi Blé Goudé, avec ses avocats, ne s’inscrit pas dans cette voie ? Pourquoi, au contraire de la Défense de Laurent Gbagbo, ses conseils n’ont pas introduit de requête auprès des juges de la chambre d’appel ? L’inter a interrogé, sur le sujet, un très bon connaisseur du dossier. « C’est une option, il est vrai, de demander à la chambre d’appel la liberté totale pour M. Blé Goudé, mais si l’acquitté ne l’a pas fait, c’est qu’avec ses avocats, il a une toute autre lecture de la situation. Il ne paraît pas bien conséquent de demander à la chambre d’appel de remettre en liberté immédiate et sans condition le client alors que c’est cette même chambre qui a imposé des conditions à sa liberté », explique la source.  

Mardi 15 janvier 2019, la chambre de première instance 1 avait ordonné la mise en liberté immédiate de l’ancien président de la Côte d’Ivoire. « La Chambre fait droit aux demandes d’acquittement présentées par Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé concernant l’ensemble des charges » retenues contre eux et « ordonne la mise en liberté immédiate des deux accusés », avait déclaré le juge président Cuno Tarfusser. Ce verdict des juges était contesté dans la foulée par la procureure Fatou Bensouda. Le 1er février 2019, la chambre d’appel de la Cpi a décidé, à l’unanimité, d'imposer des conditions à la mise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé « dans un État disposé à les accepter sur son territoire et désireux et apte à faire respecter les conditions fixées par la Chambre d'appel ». Selon les juges, ces conditions sont imposées pour protéger l'intégrité du processus judiciaire.

La logique de Charles Blé Goudé, avec ses conseils, serait la suivante : à quoi cela peut servir de saisir la même chambre ayant imposé des conditions à la liberté des deux acquittés en espérant qu’elle se dédise ? « Pour l’heure, formuler une requête de remise en liberté immédiate et sans condition pour M. Blé Goudé, auprès de la chambre d’appel, n’est pas à l’ordre du jour », glisse notre source.

Laurent Gbagbo et ses conseils, eux, sont dans l’attente d’une réponse des juges de la chambre d’appel. Ils espèrent réaliser un grand coup : que les juges reviennent sur leur décision et remettent leur client en liberté immédiate et...sans condition.

 

Kisselminan COULIBALY

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | 2 STAGIAIRES TECHNICIENS AGRICOLES
Niveau BAC+2
Spécialité Agriculture
=