Newsletter s'inscrire

Burkina Faso : Le poste de police de Yendéré près de la frontière ivoirienne attaqué à l’arme lourde, des voyageurs blessés, une voiture et des motos incendiées

20191202-7bc4227c95b915d84da628d871047b8bl
Ci - Politique et economie - 02-12-2019 07:28 - Adolphe angoua
Dans la nuit du samedi 30 novembre au dimanche 1er décembre 2019, des hommes armés ont attaqué à l’arme lourde le poste de police de Yendéré au Burkina Faso, non loin de la frontière ivoirienne, blessant des voyageurs en provenance de Côte d’Ivoire et causant de nombreux dégâts matériels.

Cette nuit du samedi 30 novembre 2019, à 21h50, des passagers en provenance de la Côte d’Ivoire avaient atteint le premier poste de police burkinabé à Yendéré pour remplir les dernières formalités d’entrer sur le territoire du Burkina Faso. « On avait presque fini », raconte un témoin, alors qu’une source sécuritaire confirme cette information avant d’ajouter que « Il ne restait plus qu’à verbaliser ceux qui n’avaient pas leurs documents au complet ».

Les mêmes sources sécuritaires précisent que « C’étaient des armes lourdes. Ce n’étaient pas de simples kalachnikov ».

Selon le confrère RFI qui rapporte cette information, des coups de feu ont été entendus et les forces de sécurité ont essayé de mettre les passagers à l’abri. Malheureusement, deux d’entre eux ont été blessés au cours de cette nouvelle attaque.

Le poste de police a enregistré d’importants dégâts matériels. Un véhicule et des motos ont été incendiés. A en croire la « Radio Mondiale », les hommes armés qui ont attaqué le poste de Yendéré seraient venus des forêts environnantes par des pistes. « Après l'attaque, ils ont disparu dans la forêt avec leurs motocyclettes via ces mêmes pistes », rapporte RFI qui rappelle que le poste de Yenderé est situé à l’ouest du Burkina Faso, à 10 kilomètres de Niangoloko, la dernière ville du Burkina Faso avant la frontière ivoirienne.

Ce n’est pas la première fois que cette localité essuie des attaques des hommes armés. Dans la nuit du 29 mars 2019, aux environs de 2h du matin, des assaillants ont ouvert le feu sur des gendarmes. La riposte des éléments de la brigade a mis en déroute les assaillants. Bilan de l’attaque : 3 civils et 2 assaillants tués.

 

Adolphe Angoua

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | DES COMMERCIAUX RÉSIDANT À SASSANDRA ET TIASSALE
Niveau BAC+2, BAC+3
Spécialité Communication, Gestion, Marketing
=