Newsletter s'inscrire

La France acquiert « les droits fonciers » du camp militaire ex 43e Bima d’Abidjan/Port-Bouët

20200109-8025615624177361185420084234947318471720960n-668x334
Ci - Securite - 09-01-2020 07:06 - @connectionivoirienne
L’information est de La Lettre du Continent dans sa dernière édition de ce 8 janvier 2020. L’État français a profité du dernier séjour d’Emmanuel Macron en Côte-d’Ivoire pour signer un accord additionnel visant «à clarifier le statut juridique des installations militaires françaises» situées à quelques encablures de l’aéroport international d’Abidjan-Port-Bouët.

Paris est donc désormais «propriétaire foncier» du périmètre accueillant le camp militaire.

Dans le Protocol additionnel, l’État de Côte-d’Ivoire renonce aussi à la construction de l’échangeur annoncé en face des installations militaires françaises. L’échangeur en projet devait être financé par l’Agence japonaise de coopération internationale.

La base militaire française en Côte-d’Ivoire accueille 900 soldats en rotation permanente. Cette capacité peut être portée à 1500/2000 en cas de nécessité. Cette base joue un rôle logistique de premier plan dans le cadre de l’opération Barkhane au Mali et ailleurs dans le Sahel.

Hervé Coulibaly

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | STAGIAIRE IT
Niveau BAC+2
Spécialité Informatique, Statistiques, Télécommunications
=