Newsletter s'inscrire

A quelques 10 mois de la présidentielle de 2020, Gbagbo contraint de changer de résidence, le duo Amon Tanoh-Tidjane Thiam annoncé, Amadou Gon pique une grosse colère et menace...

20200114-15012018gbagbonew2
Ci - Politique et economie - 14-01-2020 06:51 - @linfdrome
La présidentielle d’octobre 2020, les candidatures du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) au scrutin de 2020, le visite du premier ministre, Amadou Gon dans la région du Gôh, sont entre autres les sujets qui cristallisent l’attention de la presse ivoirienne ce lundi 13 janvier 2020.

A quelques 10 mois de la présidentielle d’octobre 2020, Laurent Gbagbo, l’ex-président ivoirien, acquitté par la Cour pénale internationale (Cpi), en janvier 2019 et en résidence surveillé à Bruxelles, vient de changer de résidence pour des raisons sécuritaires.

Aux lendemains de sa rencontre avec Pascal Affi N’guessan, le président légal du Front populaire ivoirien (Fpi), Laurent Gbagbo, le président fondateur de cette formation politique, a décidé de changer momentanément de résidence. Et ce, après que des proches de Simone Gbagbo, l’ex-première Dame, ont dévoilé son adresse personnelle sur les réseaux sociaux. Le confrère Soir info qui en sait un peu plus sur cette affaire barre à sa Une : « En liberté sous conditions en Belgique, Gbagbo contraint de changer de résidence, de nouvelles confidences sur sa rencontre avec Affi.».

Autre fait marquant de l’actualité de ce jour, c’est le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) qui se prépare activement pour le maintien du pouvoir d’Etat. Alors qu’Amadou Gon, le premier ministre ivoirien se prépare à succéder au président de la République, Alassane Ouattara, il semble qu’Amon-Tanoh et Tidjane Thiam, envisagent également de prendre part au scrutin présidentiel à venir pour le compte du Rhdp d’Alassane Ouattara. Selon des indiscrétions, au sein de cette formation politique, certains cadres misent sur Marcel Amon Tanoh, l’actuel ministre des Affaires étrangères.

Ce dernier serait en pleine préparation au sein du Rhdp. Marcel Amon Tanoh aurait même signifié à Alassane Ouattara qu’il était contre une éventuelle candidature d’Amadou Gon à la présidentielle d’octobre 2020. Une situation qui aurait mis en colère le premier ministre au point de vouloir l’éjecter à la tête du ministère des Affaires étrangères, lors du dernier remaniement. Le Quotidien Le temps qui rend publique cette information, titre ceci : « Candidatures à la présidentielle 2020, Le duo Amon Tanoh-Tidjane Thiam annoncé, les révélations d’un diplomate. ».

L’actualité, c’est aussi la visite du chef du gouvernement ivoirien dans la région du Gôh. Visite au cours de laquelle, il a assené ses vérités aux potentiels déstabilisateurs de la Côte d’Ivoire. « En meeting à Oumé et à Gagnoa/Amadou Gon à propos des tentatives de coup d’Etat : Nous n’accepterons jamais que la Côte d’Ivoire revienne en arrière. », barre à sa Une le confrère Le Jour Plus.

 

Maxime KOUADIO

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | ANIMATEURS / ANIMATRICES
Niveau BAC+2
Spécialité Communication, Journalisme
=