Newsletter s'inscrire

FIF : Après l’annonce du départ de Sidy Diallo, Sory Diabaté sort du bois, Jacques Anouma apparait aux côtés du GX à Cocody

20200302-sory-diabate
Ci - Sport - 02-03-2020 08:16 - Adolphe angoua
Au lendemain de l’annonce du départ de Sidy Diallo de la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF), tous ceux qui veulent lui succéder sont sortis de leur cachette. Alors que le GX qui a mené le combat pour le départ de Sidy Diallo recevait certains présidents de club à déjeuner ce dimanche 1er mars 2020, à Cocody, Linfodrome a appris que le premier vice-président de la FIF et président de la Ligue Professionnelle, Sory Diabaté, a annoncé sa candidature à Grand Bassam.

Ils étaient tous en embuscade. Et il a fallu que le président Augustin Sidy Diallo annonce son départ de la FIF pour qu’ils sortent la tête de l’eau. Sory Diabaté et Malick Tohé ont annoncé les couleurs, ce dimanche 1er mars 2020.

C’est un secret de polichinelle, le premier-vice-président de la Fédération ivoirienne de football et président de la Ligue Professionnelle, Sory Diabaté, était depuis longtemps pressenti comme le pion sûr de Sidy Diallo au cas où il renonçait à briguer un troisième mandat. Et depuis le samedi 29 février 2020, Sidy Diallo a officiellement fait cette annonce. A y voir de près, tout avait été goupillé pour que Sory Diabaté annonce sa candidature. Même si l’on tente de faire croire que cette candidature a été suscitée par les présidents de club présents, on ne peut pas nier l’évidence. Si Augustin Sidy Diallo a bien pris soin de réserver, le samedi, des chambres d’hôtel pour les présidents de club, c’était pour l’intronisation de son homme de confiance, Sory Diabaté. « Au lendemain de la rencontre entre le président Sidy Diallo et les présidents de clubs, des présidents de Club réunis au Lagoon pour chercher un candidat idéal pour diriger la FIF. Leur choix s'est porté sur le président de la Ligue Professionnelle à qui ils ont fait appel pour parler de l'avenir du football ivoirien. Arrivé sur les lieux en compagnie du président du COCAN Feh Kessé, ceux -ci lui ont dit que leur choix s'est porté sur sa modeste personnalité pour diriger le football ivoirien après la non candidature du président Sidy Diallo. Après une trentaine de minutes d'échanges et après l'intervention du Président Feh Kessé se joignant aux présidents de club et Groupements d'intérêts (48), le président de la Ligue Professionnelle a accepté à Bassam, terre du premier capitaine des Eléphants, terre qui a écrit l'une des plus belles pages de l'histoire du pays d'être leur candidat », écrit le confrère Dou Nicaise, bien introduit à la FIF.

Effectivement lorsque Linfodrome a voulu en savoir davantage sur le lieu de l’annonce de sa candidature, Sory Diabaté a fait savoir qu’il ne l’a pas annoncée à la plage, contrairement à certaines informations circulant sur les réseaux sociaux et mais que « c’est à Bassam. J’ai accédé à la demande de 48 clubs de me porter candidat à la présidence de la FIF », a-t-il confirmé.

Au même moment, Malick Tohé, en rupture de ban avec l’actuel Comité exécutif de la FIF, et ayant servi d’aiguillon au GX, un mouvement qui a mené le combat pour le départ de Sidy Diallo, a invité des présidents de clubs à un déjeuner dans un restaurant à Cocody. A cette rencontre où Jacques Anouma, ancien président de la FIF a fait son apparition, on a pu noter la présence de 46 responsables de club et groupement d’intérêt. Des membres du Comité exécutif de Sidy Diallo, à savoir Dicko Balamine et Dia Mamadou étaient également présents.

A tous ceux qui ont effectué le déplacement, Malick Tohé leur a traduit son respect et ses remerciements. « Permettez-moi de traduire également mon respect et mes remerciements aux présidents de clubs et groupements d’intérêts qui parfois à leur risque et péril, sont restés engagés sur notre vision, le Groupe a tenu c’est ce que je retiens », a-t-il dit, avant d’ajouter qu’il ira jusqu’au bout : « Au début de cette aventure, vous m’avez tous demandé si j’irai jusqu’au bout. Aujourd’hui comme hier, je confirme que je suis déterminé à aller jusqu’au bout. Nous devons être plus forts, solidaires et rassemblés pour faire en sorte que ce qui parait être différence se transforme en FORCE pour le football, notre football »

Il a demandé à tous d’ouvrir les bras tous les présidents de club qui ont répondu à son invitation. « Nous sommes tous de la même famille », a-t-il rappelé, avant de demander à ses invités d’oser le changement : « Chers amis Présidents qui avez accepté de partager ce repas avec nous, je voudrais m’adresser particulièrement à vous pour vous dire que nous avons une occasion historique de changer le destin de notre football ! Osons-le changement car nous connaissons le milieu, ses problèmes et ses réalités ».

Comme on le voit, la bataille pour la succession de Sidy Diallo a commencé. Eugène Diomandé, Didier Drogba, Sory Diabaté et Malick Tohé ont annoncé les couleurs. D’autres candidatures pourraient même être annoncées dans les jours à venir. Autant dire que les dés ne sont pas encore jetés. La future assemblée générale élective s’annonce donc palpitante au regard du poids des uns et des autres.

 

Commentaires pour cet article Laisser un avis

Articles en relation

Emplois

France24 @ Ps, lr, lfi, rn… une rentrée politique à géométrie variable
Titre PS, LR, LFI, RN… une rentrée politique à géométrie variable
Date 22-08-2018
Reference Autre
France24 @ mali : le nouveau gouvernement...
Titre Mali : le nouveau gouvernement d’IBK, entre continuité et nouvelles arrivées
Date 10-09-2018
Reference Diplomatie
emploi @ Emploi | STAGIAIRE IT
Niveau BAC+2
Spécialité Informatique, Statistiques, Télécommunications
=