Après le différend maritime avec le Ghana : Voici les nouveaux chantiers pétroliers de la Côte d’Ivoire

Après le différend maritime avec le Ghana : Voici les nouveaux chantiers pétroliers de la Côte d’Ivoire

10/12/2017
Après le différend maritime avec le Ghana : Voici les nouveaux chantiers pétroliers de la Côte d’Ivoire
Ledernierpoint Ledernierpoint

Deux semaines après que le Tribunal international du droit de la mer (Tidm) ait rendu sa décision dans le litige maritime qui opposait la Côte d’Ivoire au Ghana en faveur de ce dernier, les autorités ivoiriennes ont entrepris de lancer de nouveaux chantiers sur son espace maritime. Lors du conseil des ministres du Conseil des ministres du 11 octobre 2017, le gouvernement a annoncé la signature de 4 contrats de partage de production avec la société de production pétrolière britannique Tullow, précédemment présente sur le bloc CI-26. Ce contrat concerne les blocs CI-518, CI-519, CI-301, CI-302.

Pour la première période d’exploration de ces blocs qui devrait durer 3 ans, la société effectuera des travaux et des études pour un investissement minimum estimé à 21 millions dollars soit environ 12 milliards de F Cfa.

A relire: Litige maritime : Le Tribunal international du droit de la mer déboute la Côte d’Ivoire et donne raison au Ghana

« La première période d’exploration pour chacun des quatre (04) blocs s’étend sur trois (03) ans au cours desquels la société TULLOW réalisera des travaux et des études géophysiques et géologiques, pour un investissement minimum cumulé de vingt-et-un millions (21.000.000) de dollars américains et, éventuellement, le forage d’un puits sur le bloc CI-518. Les forages d’exploration interviendront en deuxième et troisième périodes d’exploration pour chacun des blocs », a annoncé le porte-parole du gouvernement Bruno Koné à l’issue de la réunion hebdomadaire.





LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US