Économie: La fiche technique du potentiel minier de la Côte-d’Ivoire

Économie: La fiche technique du potentiel minier de la Côte-d’Ivoire

11/06/2017
Économie: La fiche technique du potentiel minier de la Côte-d’Ivoire
Ledernierpoint Ledernierpoint

La Côte d’Ivoire regorge de ressources minières diverses. Selon le ministère des Mines, « plus des deux tiers du territoire ivoirien est couvert par des formations réputées riches en minéralisation ».

Les substances présentes dans le sous-sol du pays sont le fer (ressources estimées à 2,740 milliards de tonnes), le nickel latéritique (298 millions de tonnes), la bauxite (1,214 milliards de tonnes), le manganèse (7,5 millions de tonnes), la Colombo-tantalite ou coltan (145 tonnes), le diamant (plus de 10 millions de carats ou deux tonnes), l’or (600 tonnes).

Pour favoriser les investissements dans le secteur, l’Etat ivoirien s’est doté en 2014 d’un nouveau code minier jugé moderne et salué par la plupart des acteurs (compagnies minières, banques, institutions internationales…).

Le code énonce des dispositions claires concernant notamment l’attribution des permis de recherche et d’exploitation, le plafonnement à 10% des parts de l’Etat au capital des compagnies minières, les relations entre les compagnies et les occupants du sol.

Il a valu au pays de remporter en 2014 le « Le Prix du Meilleur Pays » en matière de réforme dans le secteur minier, au forum Mines and Money de Londres, devant la Finlande, le Pérou et la Serbie.

Plusieurs grandes multinationales sont installées sur le sol ivoirien et opèrent en particulier dans le domaine de l’or.

Parmi ces multinationales figurent Randgold, Newcrest Mining et Endeavour Mining.

En février 2016, 66 sociétés minières disposaient de 171 permis de recherche, dont 136 pour l’or.

Le secteur minier a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 478 milliards FCFA et le nombre d’emplois directs est estimé à plus de 7.700 en 2016.

L’activité minière contribue actuellement à hauteur de 5% du PIB de la Côte d’Ivoire.





LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US