05/07/2022
Cérémonie de remise de toges aux magistrats : Allocution de Monsieur le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme
Ledernierpoint Ledernierpoint

Monsieur le Directeur de Cabinet ;

Monsieur l’Inspecteur Général des Services Judiciaires et Pénitentiaires ;

Mesdames et Messieurs les Membres du Cabinet ;

Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux et Chefs de Service ;

Madame et Messieurs les Premiers Présidents des Cours d’appel et les Procureurs Généraux près lesdites Cours ;

Mesdames et Messieurs les Présidents des Tribunaux de Première Instance et les Procureurs de la République près lesdits Tribunaux ;

Mesdames et Messieurs les Présidents de Sections de tribunal et les Substituts Résidents près lesdites Sections ;

Mesdames et Messieurs, Chers Collègues.


Je me réjouis d’être parmi vous aujourd’hui à l’occasion de la présente cérémonie.  


Je voudrais vous remercier pour votre présence massive, signe de votre engagement à nos côtés en vue de la réussite de la mission que le Président de la République a bien voulu nous confier à la tête du Département ministériel de la Justice. Recevez également ma reconnaissance infinie pour l’accompagnement dont je bénéficie de votre part depuis plus de six (06) années. Votre appui m’est précieux.  


La cérémonie de remise de toges de ce jour est un symbole fort pour la Justice ivoirienne. Longtemps sinistrée, notre Justice a aujourd’hui fière allure avec ses infrastructures et son cadre institutionnel, qui ont connu des avancées notables ces dernières années. Cette amélioration significative procède de la vision de développement de SEM le Président de la République, Alassane OUATTARA, que met en œuvre le Gouvernement sous l’autorité du Premier Ministre, Monsieur Patrick ACHI.



A lire : Plus de 460 toges remises à des magistrats



Qu’il me soit donc permis, à ce stade de mon propos, en votre nom, d’adresser nos plus vifs remerciements au Chef de l’Etat pour sa bienveillante attention à l’égard de la Justice, ainsi qu’au Chef du Gouvernement, pour l’oreille attentive qu’il a toujours prêtée aux questions touchant à la Justice. 



Mesdames, Messieurs ;

Chers Collègues ;


Les progrès réalisés dans le secteur judiciaire, même si beaucoup reste à faire, sont indéniables. La construction de nouvelles juridictions, d’un nouveau siège pour l’Institut National de Formation Judiciaire, à la dimension du pouvoir judiciaire, ainsi que les diverses dotations en mobiliers de bureau, en moyens de mobilité, en équipements informatiques ont amélioré la qualité du service public de la Justice. 


Je voudrais également relever les réformes textuelles majeures intervenues récemment, notamment la loi portant Statut de la Magistrature ainsi que la loi organique relative au Conseil Supérieur de la Magistrature.


Tous ces progrès ont nécessité d’importants moyens financiers que l’Etat a bien voulu mettre à disposition pour permettre à notre secteur de remplir efficacement ses missions.

Comment ne pas être légitimement fier des résultats obtenus en moins d’une décennie !


Mesdames, Messieurs ;

Chers Collègues ;


L’un des outils essentiels de travail des magistrats est le costume.

Le costume pour le magistrat revêt un sens particulier : il symbolise la solennité et la dignité rattachées à son serment et à ses obligations de rendre la justice au nom du peuple en toute impartialité.

La justice, en effet, est toujours rendue en robe.


Pourtant, que de difficultés pour les juridictions dans la constitution des formations de jugement, liées au déficit de toges.  


Ce problème est désormais résolu. Chaque magistrat, d’une formation de jugement pourra à présent prendre son audience, en toute sérénité, sans avoir à rechercher une toge. 


La cérémonie de ce jour va en effet consister en la remise 468 toges de magistrat d’un montant de 400 millions de FCFA financés par le Budget de l’Etat. Ces toges sont composées de 325 toges noires et de 143 toges rouges.


Sur les 468 toges, 287 ont été distribuées dont 195 noires et 92 rouges.

Il restera ainsi en réserve 181 toges constituées de 130 noires et de 51 rouges.



Mesdames, Messieurs ;

Chers Collègues ;


Les dotations de ce jour ne sont pas un acte isolé. Elles s’inscrivent dans un programme de mise à disposition des acteurs judiciaires de moyens nécessaires à l’exercice de leurs fonctions.


Ainsi, nous procéderons dans quelques semaines à la remise de véhicules aux greffiers en chef. Ce processus sera poursuivi par l’achèvement de la mise à disposition du personnel pénitentiaire des uniformes.


Pour ma part, je prends l'engagement de poursuivre les efforts, avec l'appui, de mes équipes, pour l'amélioration de vos conditions de travail.



Mesdames, Messieurs ;

Chers Collègues ;


Je n'ai aucun doute que vous saurez prendre soin des costumes qui vous ont été négligés.


Je sais également compter sur votre capacité à vous transcender pour continuer à faire avancer la Justice.


Je voudrais clore mon propos en vous réitérant mes remerciements pour votre présence.


Je vous remercie de votre aimable attention.


  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • abidjan.net



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US