07/27/2022
Disponibilité des médicaments : la Nouvelle PSP CI rassure les établissements sanitaires publics
Ledernierpoint Ledernierpoint

Dr ZOULOU Koré, Directeur Général par intérim de la Nouvelle PSP CI et une forte délégation de la centrale d’achat de médicaments de Côte d’Ivoire, ont rencontré le mercredi 20 juillet 2022, à Bouaké, des représentants des établissements sanitaires publics de la zone commerciale couverte par l’Agence Régionale de Bouaké.


Cette rencontre qui marque la reprise des tournées de la Direction Générale dans les zones commerciales a pour but d’échanger avec les établissements sanitaires sur des préoccupations communes, liées à la qualité de service notamment la disponibilité des médicaments.



En effet, les rencontres client initiées depuis 2016 par la centrale d’achat de médicaments ont été suspendues en 2019 du fait de la crise sanitaire mondiale. Elles s’inscrivent dans la dynamique de renforcement de la relation client avec les établissements sanitaires publics et parapublics. 



« Notre orientation stratégique première est de mettre la satisfaction des clients et des autres parties prenantes intéressées au cœur des priorités de la Nouvelle PSP CI. Nous sommes venus à Bouaké pour rencontrer nos clients, pour les écouter, capter leurs besoins et leurs préoccupations, leur présenter les contraintes actuelles dans le circuit d’approvisionnement et de distribution des médicaments et convenir avec eux des solutions pérennes et des dispositions efficaces pour la continuité des approvisionnements. Le but pour nous est de construire une collaboration solide dans la réalisation d’un système d’approvisionnement résilient et de qualité ».



Les clients venus de Bouaké, Daloa, Man et Korhogo ont, à l’unanimité, salué la reprise de ces rencontres et ont fait part de leurs difficultés majeures, à savoir la baisse de satisfaction de leurs commandes des médicaments et l’insuffisance des kits d’accouchement. 


A ces préoccupations, le Directeur Général de la Nouvelle PSP CI tout en reconnaissant la baisse de performance de la Nouvelle PSP CI due en partie à la crise institutionnelle qu’elle traverse depuis un (1), a tenu à rassurer les participants à la rencontre que la Nouvelle PSP CI est restée engagé, grâce au leadership de Monsieur le Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la CMU, à assurer sa mission de service public au bénéfice des populations. Ainsi malgré un contexte mondial marqué par l’augmentation du coût du dollar américain, des frais de transport, des limites sur les matières premières, les prix des médicaments dans le secteur public n’ont pas subi d’augmentation. Des efforts sont faits pour assurer la continuité de l’approvisionnement et maintenir la qualité de service aux parties prenantes que sont les établissements sanitaires publics, mais également les programmes de santé et les partenaires techniques et financiers. 



Le Directeur général a ainsi promis que « la disponibilité des médicaments s’améliorera dans les semaines à venir de façon graduelle pour atteindre un taux de disponibilité de 95% d’ici la fin de l’année ».



Dr ZOULOU a toutefois tenu à rappeler aux responsables des établissements sanitaires que l’un des défis les plus importants à affronter pour améliorer la disponibilité des médicaments est en premier lieu les règlements financiers par les clients à un niveau adéquat et dans les délais.



Concernant les kits d’accouchement, il a annoncé que des facteurs d’amélioration tels que l’alignement des modalités d’exécution de budgets avec les nécessités d’approvisionnement en médicaments, l’alignement des budgets des kits d’accouchement ont été soumis au gouvernement qui a rassuré du traitement diligent des questions financières. Dr ZOULOU a exhorté les responsables des établissements sanitaires à assurer un système la traçabilité sur l’utilisation des kits d’accouchement. 




Pour finir, Dr ZOULOU a partagé avec les clients les perspectives notamment la mise en place de l’outil de gestion de la relation client (CRM) pour améliorer la communication et l’interaction avec les clients, la signature du protocole avec les Industries Pharmaceutiques Locales qui demande à la centrale d’achat d’acquérir au moins 30% de médicaments auprès des IPL afin de réduire les délais de livraison. 




Docteur TOUA BI, Conseiller technique, représentant le Directeur Général de la Santé, s’est félicité de la qualité des échanges entre la Nouvelle PSP CI et ses clients. Il a promis que les préoccupations soulevées seront transmises au Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle.




A N


  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • abidjan.net
  • TAGS



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US