09/14/2022
Hausse du prix du poisson thon : Samba David dénonce la mainmise d'un ''cartel''
Ledernierpoint Ledernierpoint

Le prix du poisson thon continue de grimper. Et face à cette situation qui met en difficulté les opérateurs de ce secteur particulièrement les vendeurs d'attiéké et poisson, communément appelé ''garbadrome'', le président de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire, Samba David est monté, une fois encore au créneau pour dénoncer cet état de fait et interpeller le gouvernement. C'était au cours d'une conférence de presse, hier mardi 13 septembre 2022, au Baron de Yopougon.

Pour le président de la Coalition des indignés de Côte d'Ivoire, la hausse du prix du poisson thon est le fait d'un ''cartel'' qui a une mainmise sur ce secteur et qui crée une pénurie artificielle du poisson thon à l'effet de faire grimper les prix. « Le responsable de la Société des mareyeurs grossistes (SDMG), Moumouni est devenu le cauchemar des opérateurs économiques dans le secteur de la commercialisation de l’attiéké au thon communément appelé garba. Une denrée alimentaire prisée par la majorité des populations ivoiriennes pour son accessibilité à moindre coût. Dans cette période de rentrée scolaire, les élèves de familles économiquement faibles réfléchiront deux fois avant de se diriger vers le "garbadrome" proche de leurs établissements parce que le poisson est devenu cher et cela n'est plus accessible à tout le monde.

Nous dénonçons pour que la masse puisse se nourrir bien et moins cher », a relevé Samba David avant d'ajouter ceci. « Au Conseil des ministres du 22 décembre 2021, le kilo du thon a été plafonné par le gouvernement à 850Fcfa dans le district d’Abidjan et dans un rayon de 300 km et à 900Fcfa/Kg au-delà. Cependant, le kilo du thon est vendu aujourd’hui à 1200F/Kg. Et le thon n’est même plus pesé dans une balance homologuée. Il est pesé à la main. Et ces gens créent cette pénurie artificielle pour faire grimper le prix du thon », a-t-il dénoncé. Samba David a saisi donc l'occasion pour appeler le gouvernement à se pencher, très rapidement, sur cette situation afin de réunir tous les acteurs de secteur autour d'une table pour qu'ensemble des solutions soient trouvées. Pour Samba David, le prix élevé du poisson thon qui vient s'ajouter à le vie chère sera insupportable pour les populations.


JP


  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • abidjan.net



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US