01/04/2023
Côte d'Ivoire: ce que Mamadou Touré (RHDP), Blé Goudé (COJEP) et Damana Pickass (PPA-CI)souhaitent en 2023 6 Partages whatsapp sharing button Partager facebook sharing button Partager twitter sharing button Tweeter messenger sharing button © Abidjan.net
Ledernierpoint Ledernierpoint

À l’orée de la nouvelle année 2023, plusieurs hommes politiques ont émis des vœux et souhaits pour la Côte d’Ivoire. 


Charles Blé Goudé, président du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des Peuples ( COJEP) souhaite pour cette année 2023, que les Ivoiriens retrouvent leur unité. 


''Je souhaite qu'on se rassemble autour de la Côte d'Ivoire, car c'est ce que nous avons en commun'', a déclaré Charles Blé Goudé. Selon l'ex-leader des "jeunes patriotes", farouches soutiens à l'ex President de la Republique Laurent Gbagbo, "on peut construire la Côte d'Ivoire dans le respect de nos différences et que notre diversité soit une richesse". 


Pour lui, les Ivoiriens doivent tirer les leçons du passé et regarder l'espoir. '' Tous les Ivoiriens quel que soit leur parti politique ou leur appartenance religieuse ou ethnique se donnent la main pour construire notre beau pays la Côte d'Ivoire'', a-t-il exhorté.


LIRE AUSSI - Vœux de nouvel an 2023 des acteurs politiques : les messages de Touré Mamadou (Rhdp), Blé Goudé (Cojep) et Damana Pickass (PPA-CI)


Le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l'Emploi des jeunes, Mamadou Touré, porte-parole adjoint et membre du directoire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp) a pour part sa souhaité une année de paix à tous les Ivoiriens et a particulièrement adressé un message à la jeunesse. 


'' Le dernier recensement a montré que plus de 77 % de notre population à moins de 35 ans. Je souhaite ainsi que cette jeunesse trouve en cette année 2023, des opportunités d'épanouissement et d'évolution ce qui va se faire avec notre contribution. 2023 verra aussi le passage à l'échelle de l'ensemble de notre programme pour les jeunes au niveau du service civique, de l'insertion professionnelle avec l'appui des institutions telles que la Banque Mondiale, la BAD, l'AFD.'', a-t-il expliqué.


Selon Touré Mamadou, ces trois institutions et l'Etat ivoirien ont des programmes pour les jeunes qui vont rentrer en application en 2023.


Le Secrétaire Général du Parti des peuples africains – Côte d'Ivoire (PPA-CI) , Damana Pickass a traduit ses vœux les meilleurs à tous les Ivoiriens avant de faire savoir qu'en tant qu'acteur politique, toutes leurs pensées, actions et propos doivent conduire à consolider l'État de droit et la démocratie en Côte d'Ivoire. 


'' Ce défi nous ne pouvons le réaliser qu'avec l'apport de tous notamment les internautes qui sont de plus en plus actifs sur le champ politique'', a-t-il dit.



Ce début d'année a été marqué par un discours à la nation du Chef de l'Etat, Alassane Ouattara le 31 décembre 2022. Lors de son adresse, le numéro 1 ivoirien a fait le bilan de l'année 2022, annoncé les perspectives du gouvernement ivoirien pour 2023 et gracié environ 8 000 détenus pour infractions mineures.




Cyprien K.


  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • abidjan.net



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US