05/12/2022
Togo : Une attaque djihadiste fait au moins 8 soldats tués
Ledernierpoint Ledernierpoint

Au Togo, un détachement militaire situé non loin de la frontière avec le Burkina Faso a été pris pour cible dans la nuit du 10 au 11 mai. Huit soldats ont été tués, selon le gouvernement.

Au moins 8 soldats tués

 Selon un communiqué du gouvernement, au moins huit soldats des forces de défense et de sécurité sont tombés et treize autres ont été blessés à la suite de cette incursion meurtrière. Le drame s'est produit près de la frontière avec le Burkina Faso, un pays qui fait face aux assauts djihadistes depuis quelques années.

 C'est le poste avancé situé dans la localité de Kpinkankandi à la frontière nord avec le Burkina Faso qui a été pris pour cible. L'armée togolaise menait des opérations de sécurisation surtout dans la zone nord en prévision des débordements des attaques terroristes au Burkina Faso. Selon des informations révélées par Jeune Afrique, les assaillants lourdement armés sont arrivés par dizaines, juchés sur des motos, et ont ouvert le feu sur les militaires togolais.

Des images montrant la violence des combats circulent déjà sur les réseaux sociaux

S'en est suivi des échanges de tirs mais, l'effet de surprise jouant en leur faveur, ils sont parvenus à prendre le contrôle du poste. Des images montrant la violence des combats circulent déjà sur les réseaux sociaux, à l'instar de celles où l'on voit un pick-up incendié et un soldat blessé pris en chasse. Dans un communiqué publié ce 11 mai dans l'après-midi, les autorités togolaises ont dénoncé une « attaque lâche et barbare », dans laquelle huit soldats ont été tués et treize autres blessés.

Elles ont appelé « la population des localités concernées à une vigilance accrue et à ne pas céder à la panique », tout en les invitant « à se concerter avec les forces de défense et de sécurité ». En novembre 2021, le Togo a été la cible d'attaques terroristes, mais le raid des djihadistes n'avait fait aucune victime. Des éléments des forces de défense et de sécurité en poste dans le village de Sanloaga toujours au nord du pays ont été attaqués.





  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • linfodrome



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US