12/28/2021
7ème Sommet Mondial OGP : Le bilan des activités en Côte d’Ivoire
Ledernierpoint Ledernierpoint

Le 7ème Sommet Mondial de l’Open Government Partnership (OGP) s’est tenu du 15 au 17 décembre 2021 et a été accueilli par la République de Corée. En raison de la pandémie de COVID-19 en cours, le Sommet s’est principalement déroulé en ligne en mettant à disposition une variété de formats de participation virtuelle avant et pendant le Sommet.

Le sommet OGP 2021 a été un moment pour réfléchir sur les progrès de l’OGP au cours de sa première décennie et une occasion de présenter une vision pour l’avenir. Les thèmes du Sommet mondial de l’OGP ont été alignés sur les priorités actuelles des coprésidents : fournir une vision pour l’avenir et de renouveler l’engagement politique pour soutenir la mise en place des réformes en matière de gouvernement ouvert, notamment en ce qui concerne l’espace civique, la participation citoyenne, l’intégrité et l’innovation digitale.

Des panels en prélude au Sommet Mondial

En Côte d’Ivoire, en prélude au sommet, le comité technique OGP conduit par sa présidente, madame Koné Mariama a initié une série d’activités, dont un panel sur l’université virtuelle de Côte d’Ivoire et un panel sur le budget participatif, le 14 décembre 2021.

Pour le premier panel, Les interventions ont permis de montrer l’impact positif du numérique, à travers l’exemple de l’UVCI, dans la participation citoyenne et l’inclusion. Le second panel a été l’occasion de présenter les avantages du budget participatif en termes de transparence, de participation citoyenne et d’accès à l’information. Il a montré également l’évolution qu’a connu le budget participatif depuis le premier Plan d’Action National OGP (2016-2018) jusqu’au troisième (2020-2022) où il est question de généraliser le processus à toutes les collectivités territoriales du pays à travers un décret et des textes subséquents.

Le Ministre Souleymane Diarrassouba réaffirme l’engagement de la Côte d’Ivoire à la bonne gouvernance


L’ouverture officielle du Sommet Mondial s’est faite dans la matinée du mercredi 15 décembre 2021 en direct de Séoul. En Côte d’Ivoire, elle a eu lieu à 15 heures à l’immeuble Postel 2001, sous la présidence du Ministre Souleymane Diarrassouba, point focal de l’OGP.

L’engagement et l’intérêt de la Côte d’Ivoire pour l’OGP, tribune qui met au cœur de ses valeurs la transparence dans la gestion des affaires publiques.

Pour Monsieur Souleymane Diarrassouba, le sommet était un moment privilégié de partages d’expériences, de renforcement de capacités entre les pays pairs. Saisissant cette opportunité, il a affirmé l’engagement et l’intérêt de la Côte d’Ivoire pour l’OGP, tribune qui met au cœur de ses valeurs la transparence dans la gestion des affaires publiques. 

Monsieur Souleymane Diarrassouba, s’est également réjoui des énormes progrès réalisés par la Côte d’Ivoire, en matière de bonne gouvernance, depuis son adhésion à l'OGP en 2015. Une table ronde d’échanges sur l’ouverture du Sommet OGP a suivi la cérémonie officielle.

Le Comité Technique OGP et le suivi des engagements

Le Comité Technique OGP (CT-OGP) Côte d’Ivoire a organisé un atelier de suivi des engagements du PAN 2020-2022, le jeudi 16 décembre 2021 à l’immeuble Postel au Plateau.

Cette activité qui pouvait également être suivie en ligne, a permis au CT-OGP de rappeler les grandes lignes du PAN 2020-2022 aux participants, avant de laisser la parole aux porteurs d’engagements présents à l’effet de situer l’assistance sur l’état de mise en œuvre de leurs engagements. On retiendra les points suivants :

- engagement 1 relatif à la généralisation du budget participatif : les projets de textes ont été soumis et feront l’objet d’un atelier de validation prochainement ;

- engagement 2 portant sur la participation de la société civile dans l’élaboration du budget : il est effectif depuis le mois de juin pour l’année 2021 ;

- engagement 3 portant sur l’élaboration d’une stratégie nationale de lutte contre la corruption et les infractions assimilées en Côte d’Ivoire : un atelier de validation du projet de rapport diagnostic s’est tenu les 9 et 10 septembre 2021 à Abidjan ;

- engagement 4 portant sur la production et l’accessibilité des statistiques désagrégées sur les déclarations de patrimoine des assujettis : la conception de la plateforme et la réception provisoire sont réalisées.

- engagement 5 portant sur la déclaration de patrimoine en cours de mandat ou de fonction : il sera abordé dans le cadre d’un processus de révision global des textes sur la problématique.

- engagement 6 qui est de légiférer sur le télétravail : le projet de textes, élaboré avec toutes les parties prenantes est en cours de validation.

A noter qu’à l’issue de l’activité, aucune difficulté majeure dans la mise en œuvre des engagements n’a été relevée.

Des consultations publiques en mode webinaire

Le Comité Technique OGP Côte d’Ivoire a organisé le jeudi 16 décembre 2021, des consultations à l’effet de collecter des thématiques qui serviront de base aux travaux de co-création du prochain Plan d’Action National.

L’activité a débuté avec la présentation par la Présidente du Comité Technique OGP, Mme KONE Mariama, de l’OGP, l’initiative multinationale lancée en 2011 en vue de promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques, la lutte contre la corruption et l’exploitation des technologies de l’information et de la communication.

A sa suite, Mme Angoua Chantal, CT du Ministre du Commerce et de l’Industrie, experte sur le sujet, a exposé les règles à prendre en compte pour choisir et formuler les thématiques qui seront examinées lors des travaux de co-création entre l’administration et la société civile sous la coordination du CT-OGP.

Des échanges s’en sont suivis et ont permis de ressortir trois grandes orientations :

- La réglementation dans la Communication et les médias ;

- La réglementation dans les transports

- La gestion des départs en congés

Ce webinaire a été pour le CT-OGP l’occasion d’expliquer l'importance de participer au processus en soulevant les préoccupations en relation avec les valeurs de l’OGP qui, après examen et identification de « porteurs » pourraient faire l’objet d’un engagement dans le prochain Plan d’action national (PAN). En effet, c'est de la collaboration entre la société civile, le Secteur Privé et l'administration que les engagements du PAN sont retenus.

Les lampions se sont éteints sur cette 7ème édition du Sommet Mondial OGP ? le vendredi 17 décembre 2021. Notons que depuis sa fondation en 2011, OGP s'est étendu à 78 pays et 76 juridictions locales qui travaillent aux côtés de milliers d'organisations de la société civile. Tous les deux ans, chaque membre soumet un plan d'action co-créé avec la société civile qui décrit des engagements concrets pour améliorer la transparence, la responsabilité et la participation du public au gouvernement.


  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • linfodrome



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US