01/21/2022
Affaire une école fermée en pleine année scolaire : La réaction du président des parents d'élèves
Ledernierpoint Ledernierpoint

Claude Aka Kadio, président de l’Organisation des parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Opeeci) a réagi suite à l’affaire « une école fermée en pleine année scolaire 2021-2022.

Une école a récemment été fermée à Abidjan-Cocody Riviera palmeraie par décision du ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation, Mariatou Koné, sur proposition de la Directrice de l'encadrement des écoles privées (Deep). Informé de cette affaire, le président de l’Organisation des parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Opeeci) a dit ses vérités.

« En réalité cette école est clandestine puisqu'elle fonctionne sans autorisation »

Claude Aka Kadio a fait une confidence après avoir été saisi ce jeudi 20 janvier 2022, dans l'après-midi.  « Après vérification, cette information est confirmée. En réalité cette école est clandestine puisqu'elle fonctionne sans autorisation. Une école ne pouvant pas être fermée en pleine année scolaire, la Directrice a invité  les parents à faire réinscrire leurs enfants dans d'autres écoles de leur choix », a clarifié le président de l’Opeeci sur sa page officielle Facebook.

Il a fait plusieurs précisions sur la question. Claude Aka Kadio a surtout expliqué aux parents d’élèves la nécessité de faire inscrire leurs enfants dans d’autres écoles.

Deux choix d'établissement

Le président de l’Opeeci a évoqué deux choix d'établissement qui ont été concédés aux parents d’élèves. Il a fait remarquer que « curieusement » les parents refusent de s'exécuter prétextant que l'école incriminée et fermée est proche de leur lieu d'habitation.

Claude Aka Kadio a exhorté les parents d’élèves à ne pas tolérer la médiocrité. « J'invite donc les parents à comprendre la nécessité  de faire inscrire leurs enfants dans d'autres écoles pour éviter à  ceux-ci de perdre leur année scolaire. Je défends l'intérêt des enfants et des parents (en Côte d'Ivoire) mais je ne tolère pas la médiocrité, le passe-droit et les irrégularités », a martelé le président de l'Opeeci.

Précautions à prendre avant l'inscription

L’homme engagé pour la relève de l’école ivoirienne a donné quelques conseils utiles aux parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire. Il a recommandé des précautions à prendre avant l’inscription d’un enfant dans une école.

Le président de l'Opeeci a tenu un propos interpellatif. « Avant d'inscrire un enfant  dans une école, il faut avoir toutes les informations relatives à l'établissement, pour éviter ces genres de situations pénibles et inconfortables pour tous. Si le fondateur de cet établissement pense être à  jour je l'invite à une rencontre pour apprécier la situation et je ferai un plaidoyer en bonne et due forme si possible dans l'intérêt des enfants », a déclaré en substance Claude Aka Kadio.










LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US