12/07/2021
An 28 du décès de Félix Houphouët Boigny : Marie Thérèse Houphouët Boigny revient sur les circonstances
Ledernierpoint Ledernierpoint

7 Décembre 1993- 7 Décembre 2021, il y a 28 ans que nous quittait Félix Houphouët Boigny, le premier président ivoirien mort à l'âge de 88 ans.

Décédé le mardi 7 décembre 1993 en Côte d’ivoire, la mort de celui qu’on appelait, le vieux, le père de la nation, l’homme de paix a laissé la population dans l’émoi. Son épouse Marie Thérèse Houphouët Boigny revient sur les circonstances à travers une publication sur son compte Facebook ce mardi 7 décembre 2021.

« Il y a 28 ans déjà que le Président Félix Houphouët-Boigny nous quittait. La rumeur sur le décès de Félix Houphouët-Boigny circulait déjà depuis quelques jours.

Ce fameux  mardi 7 Décembre 1993, la Côte d’Ivoire se préparait pourtant à célébrer le 33ème anniversaire de son indépendance (le 7 Décembre avait été consacré dès 1974  comme la date de célébration des festivités d'indépendance). Les drapeaux orange, blanc et vert étaient déployés partout à Abidjan. Mais l’atmosphère était lourde. Dès le début de la matinée «Radio-Treichville » (la rumeur locale) annonçait la mort du Président. L’absence très remarquée du  « vieux » à la cérémonie de prise d’armes ; où n’étaient présents que Messieurs Henri Konan Bédié, Président de l’Assemblée Nationale, et Alassane Dramane Ouattara, Premier Ministre ; ne faisait que conforter « la rue » à cette éventualité.

En 33 ans de pouvoir, le Chef de l’Etat n’avait jamais manqué à ce devoir ô combien « sacré » de s’adresser à la Nation à cette date d’anniversaire .

C’est la Radio RFI qui en était à ses débuts en Côte d’Ivoire, qui rendait publique la mort du Président dans la journée.  Le Premier Ministre ivoirien Alassane Dramane Ouattara allait mettre fin aux spéculations à 13 heures, heure locale, sur les antennes de la Radio-Diffusion Télévision Ivoirienne (RTI), la mort du Président : « Ivoiriens mes frères, Ivoiriennes mes sœurs, la Côte d’Ivoire est orpheline. L’homme qui a incarné notre peuple depuis près d’un demi-siècle, le Père de la Nation, le Président Félix Houphouët-Boigny, s’est éteint, ce mardi 7 décembre 1993 à 6h 35 mn à Yamoussoukro, sa terre natale. »

A 20h, Dégny Maixent, Directeur de l’information télévisée et présentateur du journal télévisé, annonçait une déclaration en direct du studio, du Président Henri Konan Bédié qui confirmait la nouvelle : « Ce matin, nous avons appris l’information la plus cruelle de notre histoire nationale : Le Père de la Nation, notre Chef d’Etat bien aimé, n’est plus. D’un coup, la Côte d’Ivoire, toutes ses filles et tous ses fils, dans leur diversité, se sentent orphelins… » .

Plus aucun doute. « Houphouët est mort ! » entendait-on partout.  L’annonce était vécue et reçue au sein de la population comme une onde de choc. Les ivoiriens vivaient péniblement et douloureusement cette nouvelle. Cette journée du Mardi 7 Décembre  revêtait une atmosphère particulière car Félix Houphouët-Boigny,  les ivoiriens le connaissaient depuis presque toujours. L'histoire de l'homme était intrinsèquement liée à celle du pays et du continent depuis plus de 60 ans déjà. Le Président Félix Houphouët Boigny faisait partie intégrante de la vie des ivoiriens. Depuis l'indépendance de la Côte d’Ivoire,  et pour certains depuis l'époque coloniale,  ils ne connaissaient que lui. Il était leur « vieux ». Vénéré  en Côte d’Ivoire,  au moment même où circulait la rumeur de sa mort, les ivoiriens semblaient n'avoir jamais envisagé l'éventualité de celle-ci. Imaginer ne plus apercevoir la silhouette de l'homme aux costumes trois pièces et au regard bienveillant paraissait douloureusement acceptable pour le commun des ivoiriens.

Dans les rues et les foyers on assistait à la stupéfaction et à des scènes de désolation. Les parents, généralement figure d’autorité et de courage, fondaient en larmes devant leurs progénitures, devenant eux -même en ce jour sombre des enfants … Les enfants d’Houphouët-Boigny.


  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • linfodrome



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US