02/18/2022
Concours administratifs : Mesures vigoureuses pour garantir la transparence
Ledernierpoint Ledernierpoint

Dès sa prise de fonction, le 7 avril 2021, à la tête de ce grand département qu’est le ministère de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Anne Désirée Ouloto s’est engagée à changer la perception qu’ont les populations de l’organisation des concours administratifs. Tous dénonçaient, à tort ou à raison, un environnement marqué par l’opacité, les manipulations de toutes natures, les trafics divers, le népotisme, le favoritisme et la corruption. Pour réhabiliter les concours, reconstruire le crédit des services et valoriser la réussite aux concours organisés par le ministère, des mesures vigoureuses ont été prises. Le ministère a réformé le cadre institutionnel et la gouvernance du processus de recrutement des ressources humaines civiles de l’État. C’est ainsi que sur la base du triptyque « transparence, équité, célérité », l’organisation des concours administratifs 2021 a été marquée par d’importantes innovations. Une charte d’éthique dédiée à recueillir l’engagement de l’ensemble des acteurs à agir en toute circonstance avec responsabilité, probité, équité et transparence.

Un collège de superviseurs a également été mis en place, impliquant activement les préfets de région des localités abritant les compositions écrites desdits concours. Cette instance a eu pour missions la supervision de chacune des étapes du processus de sorte à alerter sur les points névralgiques et à proposer des mesures correctives ; en ce sens qu’elle contribuait à garantir la transparence et la sincérité du déploiement des étapes des concours. Pour garantir à tous les candidats l’égal accès à la préparation aux concours, les cours de préparation en présentiel ont été supprimés au profit de ceux en ligne, à titre gratuit. Les copies de compositions ont été en outre personnalisées et scannées pour faciliter leur traitement informatique. Cette mesure a favorisé la réduction du temps d’attente des résultats et les supputations liées aux manipulations. Les résultats des concours ont ainsi été publiés par vague et les candidats ont eu l’opportunité de consulter directement leurs notes en ligne, en temps réel. La ministre Anne Ouloto se réjouit de ce que les vendeurs d’illusions et les démarcheurs ont dû s’éloigner du processus et des centres de composition. Parce qu’ils ont été dissuadés par la présence des préfets de région et par la présence active de la gendarmerie nationale pour la sécurisation des sites de composition et de correction. Le conditionnement et le convoyage des épreuves et des copies de composition dans un processus sécurisé participent de la transparence des concours.

Ces mesures vigoureuses prises pour renforcer la transparence et garantir la crédibilité des concours administratifs ont permis, à la fin du processus, de réduire à leur plus simple expression les récriminations généralement entendues et les suspicions de fraudes et de manipulations. Ces mesures draconiennes traduisent, par la pleine adhésion, à la mise en œuvre des réformes et par la responsabilité assumée par les composantes, chacune en ce qui la concerne, qui ont permis de lever tous les écueils et d’atteindre les objectifs fixés par le gouvernement.Aujourd’hui, la détermination de la ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration est d’aller plus loin, en organisant le mieux possible les concours. D’où cette exigence à faire toujours plus et toujours mieux. « C’est avec cette ambition que nous sommes réunis pour envisager des perspectives nouvelles », promet Anne Désirée Ouloto pour les concours administratifs 2022.








LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US