12/07/2021
Congés anticipés : Le phénomène s'intensifie, les cours perturbés à Séguéla
Ledernierpoint Ledernierpoint

Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grand pas, le phénomène des congés anticipés prend de plus en plus de l’ampleur en Côte d’Ivoire.

a ville de Séguéla s’ajoute à la liste des villes dans lesquelles les cours ont été perturbés ce lundi 6 décembre 2021. Des individus au nombre desquels des élèves ont délogé leurs condisciples dans certains établissements secondaires de la capitale de la région du Worodougou, rapporte l’AIP.

En effet, des perturbateurs venus des établissements privés dont le collège ‘’Le Worodougou’’ ont réussi à faire sortir les apprenants des quatre autres établissements du privé de la ville, mais ont buté sur les élèves du lycée moderne Dominique Ouattara, le plus grand de la région avec 2 893 élèves.

Ces derniers, particulièrement des élèves de la Terminale, ont répliqué aux jets de pierres sur les toitures des salles de classe et ont mis les fauteurs de troubles en déroute avant de les prendre en chasse.

Pour éviter des débordements, surtout qu’un élève du lycée avait été blessé à l’arcade sourcilière par un jet de pierre, les cours ont été suspendus. La reprise prévue pour l’après-midi n’a pas enregistré la grande affluence des jours ordinaires. De nombreuses absences des élèves et des professeurs ayant été constatées.

Dans la région du Worodougou composée des départements de Séguéla et de Kani, le phénomène des congés anticipés avait suscité, il y a deux ans, de graves dérapages avec le saccage de la brigade de gendarmerie de Kani et de graves troubles à l’ordre public à Séguéla.

L’an dernier, des activités éducatives et sportives avaient permis de maintenir les élèves en classe jusqu’à la date prévue officiellement pour le départ en congés de Noel et du Nouvel an.

Rappelons que depuis des années l’école ivoirienne fait face à ce phénomène qui entache le système éducatif ivoirien. Des perturbations ont été signalées dans plusieurs villes telles que Korhogo, Aboisso, Man, Dabou, Divo, Bongouanou, Arrah, Vavoua, et Soubré.

Dans le but de prévenir et lutter contre ce phénomène cette année, la ministre de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation, Mariatou Koné a initié une campagne de sensibilisation des élèves dénommée « Zéro congés anticipés cette année 2021 2022 Par ailleurs d’autres acteurs du milieu éducatif notamment l'Organisation des parents d'élèves et étudiants (Opeeci) et la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) se sont également engagés dans cette lutte.

Malgré toutes ses actions, ce phénomène des congés anticipés persiste et s’intensifie dans les villes de l’intérieur.


  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • linfodrome



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US