Le ministre Mamadou Touré et le Secrétaire d'Etat Sérey Doh Célestin remettant les épaulettes aux élèves de la 32e promotion de l'Arstm. (Photo : Julien Monsan)

Le ministre Mamadou Touré et le Secrétaire d'Etat Sérey Doh Célestin remettant les épaulettes aux élèves de la 32e promotion de l'Arstm. (Photo : Julien Monsan)

10/01/2021
Insertion professionnelle/Formation : Recrutement de 1000 jeunes d’ici le 15 octobre 2021
Ledernierpoint Ledernierpoint

La 32e promotion des élèves officiers de l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) a effectué, hier, sa sortie officielle. En présence de plusieurs personnalités, au rang desquelles le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, parrain de la promotion.

Il avait à ses côtés, le secrétaire d’État auprès du ministre des Transports, chargé des Affaires maritimes, Célestin Sérey Doh, le directeur général de l’Arstm, le colonel Karim Coulibaly, ainsi qu’une équipe du groupe Bolloré Transport & Logistics de Côte d’Ivoire, sponsor de la promotion, conduite par sa PCA, Martine Koffi Studer et son Directeur général, Joël Hounsinou.

Au nombre de 241 dont 50 jeunes filles, les élèves de cette promotion, sont issus de 9 États d’Afrique. A savoir : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo Brazzaville, Gabon, Guinée, Sénégal, Togo et la Côte d’Ivoire.

La cérémonie a eu lieu en présence de plusieurs personnalités, au rang desquelles le ministre Mamadou Touré (au centre). (Photo : Julien Monsan)


A eux, se sont joints 500 jeunes apprentis, qui ont également bénéficié d’une formation à l’Académie, dans le cadre d’un partenariat entre cette institution et l’Agence Emploi- jeunes. Selon le ministre Mamadou Touré, à la fin de leur stage, 153 parmi ces 500 jeunes apprentis bénéficieront d’un accompagnement à l’auto-emploi pour un coût de 117.133.360 FCFA.

En outre, 347 autres, seront accompagnés dans leur recherche d’emploi, à travers les dispositifs de l’Agence Emploi-jeunes.

« Au regard de ces résultats encourageants, nous allons renforcer notre partenariat en 2021, avec l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer. Ainsi, au plus tard le 15 octobre 2021, sera lancé le recrutement de 1000 jeunes pour 20 métiers, pour un coût estimé à 580.000.000 de FCFA. J’invite à cet effet les jeunes à s’inscrire massivement sur la plateforme de l’Agence Emploi-jeunes qui inspire aujourd’hui confiance et transparence », a-t-il annoncé.

Dans le même sens, l’’entreprise Bolloré Transport & Logistics a annoncé des stages d’immersion de trois mois, pour les 10 meilleurs élèves de la promotion, au sein de ses structures. Pour sa part, le secrétaire d’État auprès du ministre des Transports, chargé des Affaires maritimes, Célestin Sérey Doh a exhorté les élèves de la 32e promotion à faire preuve d’engagement, de persévérance et de sérieux dans le travail.

« Désormais, la vie active vous attend dans le métier que vous avez décidé d’embrasser, et qui, au-delà, de ses exigences, reste un secteur pourvoyeur d’emplois. Je voudrais vous exhorter au travail bien accompli et à l’abnégation. Ces qualités permettront de faire de vous, des marins aguerris, qui contribueront au développement de nos pays respectifs », a-t-il soutenu.

Le Directeur Général de l’ARSTM a quant à lui, affirmé que son institution entend prendre toute sa place dans la dynamique qui caractérise le secteur des transports et celui des transports maritimes en particulier.

Les élèves de la 32e promotion de l'Arstm sont issus de 9 États d'Afrique. (Photo : Julien Monsan)


Il a souligné qu’en dépit des difficultés financières et de la pandémie à Covid-19, l’ARSTM a fait preuve de résilience. Ce qui a permis la réalisation parfaite de toutes ses activités. Notamment, la confirmation de la certification internationale de son système de management de la qualité à la norme ISO 9001 version 2015 par le bureau Veritas, l’équipement, en simulateur de dernière génération et la réhabilitation de tous les équipements pédagogiques et généraux avec l’aide de la coopération japonaise, la construction en cours de nouvelles infrastructures dédiées à la formation continue et de nouvelles salles de classe, la désignation de l’ARSTM comme un centre d’excellence de la formation maritime par l’Union africaine, l’homologation des diplômes de l’Académie par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Selon lui, l’ARSTM ambitionne de relever de nouveaux défis. Entre autres, obtenir des bourses d’études pour le renforcement des capacités de ses étudiants, obtenir des stages embarqués au bénéfice des élèves navigants, acquérir un navire école.

Le Directeur Général de l’Académie a en outre, adressé quelques doléances à l’endroit des autorités compétentes. Notamment le bitumage de la route menant à l’ARSTM, l’appui du ministre Mamadou Touré, pour l’insertion professionnelle des élèves issus de l’Académie de la mer, la prise en charge des factures d’électricité et de SODECI par le patrimoine de l’État.









LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US