01/20/2022
La loi sur le Conseil Constitutionnel bientôt modifiée : Ouattara veut-il briguer un autre mandat présidentiel de plus ?
Ledernierpoint Ledernierpoint

Les députés de la commission des affaires générales et institutionnelles (CAGI) sont appelés à une séance de travail le mercredi 2 février 2022 sur le projet de loi portant l’organisation et le fonctionnement du Conseil Constitutionnel.

Les élections présidentielles de 2025 cristallisent actuellement toute l’attention de la classe politique ivoirienne. C’est dans ce contexte que le gouvernement a soumis le texte à l’Assemblée nationale

« Les mercredi 2 et jeudi 10 février 2022, les députés membres de la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles se réuniront pour analyser la loi organique portant sur l’organisation et le fonctionnement du Conseil Constitutionnel » a révélé un député sous sceau de l’anonymat.

Les révélations d’un député sur les motifs de la révision de la loi sur le Conseil Constitutionnel

Il faut savoir qu’en Côte d’Ivoire et dans pratiquement tous les pays d’Afrique francophone, c’est le Conseil Constitutionnel qui est le juge suprême en matière électorale. Modifier la loi relative à cet organe n’est donc pas anodin. En effet, le président de la République Alassane Ouattara veut mettre toutes les chances de son côté lors du scrutin présidentiel de 2025.

Les travaux de la CAGI sur la révision de la loi sur le Conseil Constitutionnel clôtureront la première session extraordinaire de l’année 2022

«Le président Ouattara veut contrôler le Conseil Constitutionnel pour éviter des surprises. Il veut des textes qui l'empêcheront pas de faire ce qu'il veut » fait remarquer notre informateur. En somme, le président Alassane Ouattara souhaiterait être le seul à décider s'il veut briguer ou pas un autre mandat présidentiel.

Les travaux de la CAGI sur la révision de la loi sur le Conseil Constitutionnel clôtureront la première session extraordinaire de l’année 2022.

Après la loi sur le Conseil Constitutionnel, le pouvoir demandera également aux députés de modifier la Constitution

Selon notre informateur, après la révision de la loi sur le Conseil Constitutionnel, ce sera le tour de la Constitution de Côte d'Ivoire, elle-même. La modification interviendra dès l’ouverture de la session ordinaire de l’Assemblée nationale en avril 2022.




  • VIA
  • Ledernierpoint
  • SOURCES
  • linfodrome



LAISSEZ UN COMMENTAIRE

FOLLOW US